Logo Signature
Des vendanges de plus en plus précoces
Tradition
Publié le 21 Août 2020
Des vendanges de plus en plus précoces

Depuis le 22 août dernier, les vendangeurs sont entrés en action dans le vignoble alsacien. Cette date de démarrage de plus en plus précoce s’explique bien sûr par les conditions climatiques où chaleur et sécheresse accélèrent la maturation du raisin.

Un mois plus tôt

Cette année, comme en 2018, les vendanges en Alsace ont commencé très tôt : le 22 août pour les crémants et le 3 septembre pour les vins tranquilles, au lieu du 4 et du 12 septembre en 2019. Un propriétaire haut-rhinois a même obtenu une dérogation pour récolter dès le 17 août. C’est largement un mois plus tôt qu’il y a quelques décennies ! Explications : un printemps chaud et sec et quelques journées caniculaires en été.

Maturité des raisins

Chaque année, la date des vendanges est fixée par l’Association des Viticulteurs d’Alsace (AVA) : elle varie selon les conditions climatiques et la zone de production (exposition, sols…), qui déterminent la maturité des raisins et leur teneur en sucres et en acides. La période des vendanges dure en général six semaines, à l’exception des vendanges tardives ou des sélections grains nobles, qui, elles, interviennent au milieu de l’automne.

15 000 vendangeurs

Selon l’AVA, les vendanges en Alsace occupent chaque année entre 14 000 et 15 000 personnes, dont plus ou moins 2 000 saisonniers : les offres d’emploi sont gérées par Alsace Vendanges, un service saisonnier de l’ANPE. Si vous aussi, vous voulez vivre l’expérience de la récolte du raisin, vous pouvez participer à l’opération Vendangeur d’un jour : le vigneron vous accueille et vous présente les bons gestes et vous vendangez entre une et deux heures dans une parcelle de vignes avant un retour aux caves où votre récolte sera déchargée. Certaines formules proposent une option dégustation de vins et repas du vendangeur.

 

Crédits photo : Fauxtographie

A lire également
100% neutre en carbone !