Logo Signature
Trois balades en forêt
Sorties
Publié le 30 Septembre 2020
Trois balades en forêt

L’automne est la saison idéale pour se promener en forêt, ne serait-ce que pour être aux premières loges de l’incroyable variété des couleurs et de leurs nuances. Nous vous emmenons à pied dans les Vosges du nord et dans la forêt de la Robertsau ou à vélo dans la forêt de la Hardt.

Dans les Vosges du nord, Réserve mondiale de la biosphère

Non loin de Dambach (après Niederbronn) les deux châteaux du Wineck et du Schœneck, édifié sur sa barre rocheuse, comptent parmi les plus belles ruines castrales de grès rose du massif. Une boucle pédestre les relie l’un à l’autre. C’est sans doute du sommet du Schœneck que l’on prend le mieux conscience de l’immensité de la forêt, qui, de part et d’autre de l’invisible frontière franco-allemande, ondule en petites montagnes creusées de vallées profondes toutes entièrement boisées, presque jusqu’à perte de vue.

Dans la forêt rhénane de la Robertsau

Entre étangs, cours d’eau, petites cascades même, ou zones humides, c’est l’exemple parfait des forêts rhénanes inondables. Immersion sauvage garantie aux portes de la grande ville : c’est même accessible en tramway depuis la station Mélanie. De nombreux sentiers balisés sont accessibles au plus grand nombre. Nos préférés : le sentier de l’île au loup (1,3 km) et le sentier des catherinettes (3,5 km).

Dans la Hardt à vélo

Entre Sierentz et Blodelsheim, cette boucle cycliste tout en longueur, d’une soixantaine de kilomètres, vous permettra de traverser la grande forêt de la Hardt :  une trentaine de kilomètres du sud au nord (ou l’inverse, si vous voulez). C’est la deuxième plus grande forêt de la plaine alsacienne après celle de Haguenau et aussi l’une des plus grandes forêts domaniales de France. Chemin forestier ou longeant le canal du Rhône-au-Rhin, la piste est très appréciée des Mulhousiens et des Bâlois.

A lire également
100% neutre en carbone !