Logo Club Carola
DES RUCHES AU LYCÉE RIBEAUPIERRE
Actions
Publié le 2 Mai 2019
DES RUCHES AU LYCÉE RIBEAUPIERRE

15 lycéens-apiculteurs

Pour l’instant, ils peignentles ruches selon la méthode scandinave, avec des peintures à base de farine et de pigments naturels. Ils installent les cadres dans les ruches. Ensuite, ils vont installer les ruches sur des poutres posées sur des parpaings, dans le parc municipal attenant au lycée. Après quoi, revêtus de leur combinaison, chapeau, voile et gants et munis de leur enfumoir, ils procéderont à l’enruchement des essaims. Depuis quelques mois, une quinzaine de lycéennes et lycéens de 2nde et 1ère S du lycée Ribeaupierre de Ribeauvillé s’exercent à l’apiculture.

2 ruches à étudier

« Nous voulons permettre à des élèves volontaires de développer leurs connaissances sur les ruches, les abeilles, la nécessité de leur garantir un accès à des pollens variés, les difficultés liées à l’environnement », explique Christophe Zandona, professeur de SVT et initiateur du projet. Dans un premier temps, deux ruches seront installées à partir d’essaims provenant du Syndicat des apiculteurs de Ribeauvillé, un des partenaires du projet avec Carola, qui a financé l’achat du matériel.

1ère mission : passer l’hiver

Dans un premier temps, il s’agira pour les apprentis apiculteurs de tout faire pour que les abeilles passent l’hiver, avant même de penser à récolter le miel. Lors de l’arrivée sur le site, chaque essaim comptera environ 20 000 abeilles autour de leur reine, plus les œufs, les larves et les nymphes constituant le couvain. Si la traversée de l’hiver se passe bien, chaque ruche devrait compter près de 80 000 abeilles au printemps prochain : assez pour récolter les surplus de miel toutes fleurs, d’acacia, de tilleul, de châtaigner, de forêt… au gré des saisons.

Crédits photo : Myrabella / CC BY-SA 3.0 - Lycée Ribeaupierre

A lire également
INSTANT GOURMAND #3 - TARTELETTE AU CITRON