Revivez un siècle de Lalique en Alsace
Sorties
Publié le 5 Septembre 2022
Revivez un siècle de Lalique en Alsace

Cette année, le cristallier Lalique fête cent ans de production à Wingen-sur-Moder. Retour, au musée Lalique, sur un siècle de talents et de travail qui fait briller de mille feux l’artisanat d’art dans les Vosges du nord.

En fait l’histoire verrière de Wingen-sur-Moder remonte bien avant le début du XXème. La tradition verrière dans les profondes et verdoyantes vallées des Vosges du nord date de la fin du XVème siècle. Et la verrerie du Hochberg, à Wingen-sur-Moder, travailla de 1715 à 1868. Un demi-siècle plus tard, en 1922, René Lalique crée, à quelques centaines de mètres de là, sa « verrerie d’Alsace ». Il y produit bijoux, flacons de parfum, pièces pour les arts de la table, mais aussi bouchons de radiateurs d’automobile aux formes mirobolantes, et autres lustres, qui acquièrent très vite une réputation mondiale. 

7 Meilleurs Ouvriers de France

Les grands hôtels, les meilleurs restaurants, les paquebots les plus luxueux, les parfumeurs les plus en vue ne jurent plus que par Lalique, surtout depuis que Marc Lalique, le fils de René, est passé du verre au cristal. Aujourd’hui encore les 250 salariés (dont 7 Meilleurs Ouvriers de France) de la cristallerie Lalique produisent toujours objets décoratifs, flacons pour la parfumerie, bijoux et objets d’art dans l’usine de Wingen-sur-Moder, seul lieu de production de la marque à la renommée mondiale.

Un lustre de 3 mètres de haut

Et, depuis 2011, cette magnificence est ouverte au public dans le superbe et passionnant musée Lalique aménagé par l’agence Wilmotte dans l’ancienne verrerie du Hochberg. 650 œuvres exceptionnelles permettent de retracer la créativité des artistes qui ont imaginé le style Lalique et le savoir-faire des hommes et des femmes qui l’ont mis en œuvre. Parmi ces pièces, retenons le lustre monumental visible dès l’entrée (3 mètres de haut, 1,7 tonne, 356 pièces de cristal qui s’assemblent) et le très élégant pendentif femme-libellule ailes ouvertes, première pièce acquise par le musée.

L’exposition « 100 ans de Lalique en Alsace » est visible jusqu’au 6 novembre, au musée Lalique de Wingen-sur-Moder. 

LalliqueTaille (c) Karine Faby

A lire également
Capitaine Bowie, un couple très graphique