Logo Club Carola
Oschterputz, l’heure est au grand nettoyage
Tradition
Publié le 1 Avril 2020
Oschterputz, l’heure est au grand nettoyage

Et si vous « profitiez » de ces temps de confinement obligatoire pour passer un bon de coup de balai dans votre intérieur ? C’est aussi l’occasion de renouer avec une célèbre tradition alsacienne : l’Oschterputz, ou nettoyage de printemps.

Inspiré de la Pâque juive

Au sens propre du mot, l’Oschterputz, c’est le nettoyage de Pâques. C’est le croisement d’une tradition juive et d’un bon sens très alsacien. Avant la grande fête de Pessah, la pâque israélite, les communautés juives des villages nettoyaient les maisons de fond en comble notamment afin de débusquer les miettes de pain au levain.

Arrivée du printemps

En même temps, Pâques marque aussi l’arrivée du printemps. Les jours rallongent, le soleil monte, les premières chaleurs – timides – pointent le bout de leur nez. C’est le moment d’ouvrir grandes les portes et fenêtres, de sortir balais, chiffons et serpillères et de remettre son intérieur au propre. On brosse les tapis, on les tape, on retourne les matelas, on dégraisse les murs de la cuisine… on se prépare une maison propre comme un sou neuf pour préparer la fête de Pâques.

Une belle activité familiale

Et ce qui est bien avec l’Oschterputz, c’est que tout le monde peut donner un coup de main : papa, maman et les enfants. Un appartement en ville, une maison à la campagne, votre logement va retrouver un peu de fraicheur. Et en plus vous allez faire de l’exercice physique ! Dans bon nombre de villages alsaciens, la tradition du nettoyage communal existe même toujours. Les habitants sortent pelles, seaux et gros balais et briquent la rue devant chez soi, la place de l’église, la salle des fêtes, la cour de l’école, les bords de la rivière… On nettoie ce qu’on a – un peu – sali les mois précédents. Mais ça, en revanche, pour l’instant, c’est remis à plus tard. Confinement oblige.

#RestezChezVous

A lire également
INSTANT GOURMAND #5 - TIRAMISU PIQUE-NIQUE