Logo Club Carola
Légendes alsaciennes sur la Grande Boucle
Sport
Publié le 2 Juillet 2019
Légendes alsaciennes sur la Grande Boucle

Le Tour de France 2019 passe deux jours en Alsace. L’occasion de se souvenir de quelques grands passages mais aussi de coureurs alsaciens légendaires. Prenez note : le peloton passera devant les sources Carola le mercredi 10 juillet. Venez faire une pause fraîcheur, eux seront trop pressés pour s’arrêter !

25 fois au Ballon d’Alsace

La première ascension du Ballon d’Alsace par le Tour de France date de 1905 : l’Alsace était allemande et la montée se fit par le côté vosgien. Le Tour n’avait que trois ans ! Depuis lors, le sommet alsacien fut grimpé vingt-cinq fois. En 1969, c’est sur les pentes du Ballon d’Alsace que le gigantesque Eddy Merckx s’empara du maillot jaune, qu’il garda jusqu’à Paris.

« Hassen le Magnifique »

Côté coureurs, quelques noms alsaciens sortent du peloton. Roger Hassenforder, né à Sausheim, surnommé « Hassen le Magnifique », porta la tunique jaune durant quatre étapes lors du Tour de 1953, dont le départ fut donné à Strasbourg. Ceci explique-t-il cela ? Il fut par ailleurs vainqueur de deux autres étapes lors des tours de 1955 et 1957, à chaque fois à Colmar. En 1957, alors que le peloton longe la Méditerranée, il plonge dans la grande bleue et… gagne une très belle photo dans Paris-Match.

Voeckler, le panache

Charly Grosskost, natif d’Eckbolsheim, se distingua particulièrement pendant le Tour de 1968, dont il porta le maillot jaune lors des deux premières étapes. Quant à Alain Vigneron, originaire de La Broque, il prit sept fois le départ de la Grande Boucle. Plus près de nous, Thomas Voeckler s’illustra lui aussi sur le Tour de France, et de la plus belle des manières. Le natif de Schiltigheim remporta quatre étapes sur la Grande Boucle. Mieux, il porta le maillot jaune dix jours en 2004 et à nouveau dix jours en 2011. Cette année-là, il termine quatrième à Paris ! L’année suivante, il emporte le maillot à pois du meilleur grimpeur.

2019 : une étape via le Haut-Koenigsbourg

Cette année, le Tour fera deux étapes en Alsace… et pas des moindres. Le 10 juillet, entre Saint-Dié-des-Vosges et Colmar, avec l’ascension du Haut-Koenigsbourg, la traversée de Ribeauvillé et le passage devant la source Carola. Le 11 juillet, entre Mulhouse et la Planche des Belles Filles, avec les premières ascensions de cette 106ème édition : le Markstein, le Grand Ballon et le Ballon d’Alsace, avant le final redoutable : 7 km de montée à 8,7 % de moyenne, dont un mur à 20 %. Programme sportif en perspective !

 

A lire également
Instant Gourmand #2 - Baguette chaude