Logo Club Carola
À la découverte des champignons d’Alsace
Sorties
Publié le 17 Octobre 2019
À la découverte des champignons d’Alsace

C’est bien connu, l’automne est la saison des champignons. Vous rêvez d’en savoir plus sur ces drôles d’être vivants aussi fascinants par leur beauté naturelle, leur excellence gustative – pour certains – ou leur dangerosité. Suivez le guide !

Trois saisons à se noter

Les mycologues alsaciens distinguent trois grandes saisons de champignons : avril et mai, pour les morilles ou les tricholomes de la Saint-Georges plus connus sous le nom de mousserons, l’été, à condition qu’il pleuve un peu, pour les chanterelles ou autres girolles, les lactaires ou les russules, et enfin septembre et octobre, particulièrement pour les bolets ou les lépiotes. « Cette année, en raison de la sécheresse, nous n’avons quasiment pas eu de champignons en été, ni en septembre, regrette Dominique Schott, président de la Société mycologique de Strasbourg. La saison des champignons est de plus en plus tardive et courte. Certains champignons du sud arrivent par ailleurs chez nous, comme l’amanite des César particulièrement appréciée des gastronomes. »

Société mycologique

Si vous n’y connaissez rien, que vous avez peur de vous tromper ou que vous rêvez tout simplement d’en savoir plus, rapprochez-vous de la Société mycologique de Strasbourg. Elle regroupe une centaine d’adhérents dont l’objectif est d’admirer, d’étudier et de faire découvrir les champignons d’Alsace. Ainsi organise-t-elle tous les lundis soir d’automne, dans ses locaux strasbourgeois de Hautepierre, des réunions où les cueilleurs peuvent venir montrer leurs récoltes et faire identifier leurs champignons.

Sorties champignons

Mais rien ne remplace la sortie champignons. Une fois par semaine, un membre de la société mycologique accompagne un groupe dans les Vosges, dans le Piémont ou dans la forêt de Haguenau. « L’idée, ce n’est pas de révéler les meilleures planques, insiste Dominique Schott. Chaque cueilleur ramasse un ou deux spécimens par espèce et à la fin de la récolte nous étalons tout sur une table afin de décrire les champignons, de les identifier » … et de s’émerveiller. Il existe 5 000 espèces de champignons en Alsace : vous n’avez pas fini d’apprendre !

Connaitre le programme des activités de la Société mycologique de Strasbourg : http://mycostra.free.fr/